Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Image
Produits
arrowUp
Produits
backIcon
Blog

Qu’est-ce que l’e-factoring ou affacturage en ligne ?

Qu’est-ce que l’e-factoring ou affacturage en ligne ?

Temps de lecture : 5 minutes

Vous songez à l’e-factoring pour financer les besoins en fonds de roulement de votre entreprise ? Ce procédé est un dérivé de l’affacturage. Il s’agit donc d’une technique qui permet de céder ses créances moyennant financement immédiat. On approfondit le concept pour vous dans cet article.

E-factoring : définition

L’e-factoring ou factoring online est la version anglaise de l’affacturage en ligne. Il s’agit donc d’un dérivé de l’affacturage.

De base, l’affacturage est un procédé financier qui permet de céder ses factures à une société d’affacturage en échange du paiement anticipé de ses créances. L’affacturage en ligne ou e-factoring en est une nouvelle version.Toutes les opérations sont ici dématérialisées. C’est ainsi qu’on parle également d’affacturage dématérialisé.

Ainsi, dans le cadre de l’e-factoring, les factures cédées sont envoyées par Internet et aucun envoi de document papier n’est requis. On profite ainsi ici de tous les avantages de la dématérialisation :

  • Rapidité des transactions ;

  • Zéro papier ;

  • Réduction de l’empreinte carbone ;

  • Etc.

En revanche, pour assurer la sécurité de la transaction, les échanges sont réalisés via un serveur sécurisé muni d’un signature électronique et d’un code d’accès.Le procédé est donc favorisé par les évolutions récentes dans la réglementation qui reconnaît une valeur juridique à la signature électronique.

Cette technique est d’autant rendue possible par la nouvelle réglementation sur la dématérialisation des factures.

Pourquoi utiliser l’e-factoring ?

L’e-factoring permet de répondre à différents enjeux :

L’amélioration de la trésorerie

L’e-factoring est un mode de financement avantageux pour les entreprises. Il permet en effet d’obtenir des fonds rapidement sans avoir à s’endetter. Il offre ainsi le luxe d’obtenir le paiement de ses créances sans avoir à patienter jusqu’à l’échéance des factures.

 

La réduction des saisies et manipulations manuelles : avantage administratif

Grâce à la dématérialisation de la transaction, les collaborateurs ont moins de charge de travail quant au remplissage par écrit des quittances subrogatives. Rappelons que ces dernières sont nécessaires afin d’indiquer aux clients que leurs factures ont été cédées à une société d’affacturage. De même, l’envoi des factures et de quittances par courrier n’est plus nécessaire.

L’e-factoring permet ainsi de réduire drastiquement la charge de travail administratif concernant le traitement des factures.

Rapidité du financement

Avec l’affacturage classique, il faut entre 48 et 72h pour obtenir le financement des factures cédées. Grâce à l’envoi des factures par Internet, la transaction est plus rapide. Les factures sont réceptionnées de manière instantanée par le factor, au fur et à mesure de leur émission.

Le financement est donc réalisé en moins de 12h. Il s’agit d’un avantage de taille dans un monde où rapidité signifie gain de productivité. Avec Hero, financez vos factures encore plus rapidement. Cliquez ici pour en savoir plus.

Demander un devis personnalisé


La possibilité de sous-traiter la gestion du poste clients

L’e-factoring procure les mêmes avantages que l’affacturage classique. Il englobe en effet des services complémentaires comme la gestion des postes clients. Autrement dit, le suivi administratif des factures, la vérification en amont de la solvabilité des clients et les relances en cas d’impayés sont désormais confiés au factor. Ainsi, l’entreprise affacturée se soustrait également de ce volet, libérant du personnel pour les tâches plus productives.

Flexibilité

Si l’affacturage a longtemps été réservé aux grands comptes, l’affacturage en ligne permet d’ouvrir davantage cette technique aux PME/TPE. Les difficultés rencontrées par ces dernières pour obtenir des crédits bancaires sont connues de tous. Les contraintes sont moins discriminantes dans le factoring car la société d’affacturage se contente de s’assurer de la solvabilité des clients.

La garantie contre les impayés

L’affacturage comporte une couverture contre les risques d’impayés. Idem pour l’affacturage en ligne. L’entreprise affacturée reçoit le paiement de ses factures quelles que soient les circonstances. En revanche, pour se couvrir à son tour, le factor exige la constitution d’un fonds de garantie qu’il renfloue en pratiquant une retenue sur le montant des factures cédées.

Quels inconvénients à l’e-factoring ?

L’é-factoring n’a pas que des avantages. Voici ses principaux inconvénients :

Des coûts importants

L’e-factoring a bien évidemment un coût. Il faut en effet que le factor puisse se rémunérer et récupérer ses frais. Les coûts de l’e-factoring concernent ainsi non seulement les commissions du factor mais également des frais d’ouverture et de gestion de compte.

De plus, le factoring ne permet de recouvrer qu’une partie de ses créances puisque celles-ci sont déduites des différents frais liés à l’opération. L’entreprise ne peut recouvrer que jusqu’à 90 % de ses créances.

C’est ainsi qu’il faut les prendre en compte avant d’avoir recours à l’affacturage en ligne. Celui-ci peut en effet augmenter les coûts pour l’entreprise. 

La détérioration potentielle des relations clients

Les clients sont notifiés de l’existence du contrat d’affacturage. Autrement dit, ils sont mis au courant que l’entreprise a recours à un tiers pour recouvrer ses créances. D’un côté, cela les amène à se poser des questions sur la solvabilité de votre entreprise. Et d’un autre côté, si le factor fait preuve de rigidité dans le recouvrement des créances, les clients peuvent être moins enclins à revenir faire affaire avec votre entreprise.

 

Comment choisir sa société d’e-factoring ?

L’e-factoring est une technique de plus en plus en vogue. Les sociétés d’e-factoring sont donc nombreuses et il faut déterminer des critères de choix :

  • Les coûts. L’e-factoring permet de recouvrer entre 80 et 90 % de ses créances. Cet écart varie en fonction des coûts pratiqués par les différentes sociétés d’affacturage. Il ne faut cependant pas se borner à comparer les coûts, il faut avant tout comparer les offres de chaque factor.

  • Les conditions du factor. Certains factors exigent d’assurer un seuil d’affacturage minimal. Si celui-ci n’est pas atteint, l’entreprise peut être sanctionnée à payer des pénalités. Il faut donc vérifier que ces conditions vous conviennent avant de choisir pour un factor donné.

  • Les garanties exigées. Certaines sociétés d’affacturage ne se contentent pas seulement de constituer un fonds de garantie. Elles exigent en plus que le dirigeant d’entreprise se porte caution. En général, les sociétés d’e-factoring exigent peu de garantie.

  • Le délai du financement. On a vu que le principal intérêt à avoir recours à l’e-factoring réside dans la rapidité du financement. Plus les fonds sont débloqués rapidement, mieux c’est.

Combien coûte l’e-factoring ?

Les coûts de l’e-factoring sont fonction de plusieurs facteurs :

  • La santé financière de l’entreprise. Plus vous présentez des signes de risque financier, plus l’opération d’affacturage sera coûteux pour vous.

  • Le type d’offre souscrite. Il existe différents types d’affacturage. Le factor peut vous proposer ainsi différentes gammes d'offres. Il faut savoir que les offres personnalisées sont généralement facturées plus cher.

  • Le niveau de risque des clients de l’entreprise. Plus les clients présentent des risques d’insolvabilité, plus le coût de l’e-factoring sera élevé.

Les sociétés d’e-factoring pratiquent généralement des coûts moindres en comparaison avec les sociétés d’affacturage traditionnelles. Cependant, les différents éléments du coût de l’opération sont les mêmes. Il englobe tant les commissions de l’affactureur que les frais annexes. En effet, le factor se rémunère de deux manières :

  • La commission de financement. Elle est destinée à rémunérer l’avance de trésorerie réalisée. Son montant varie en fonction du risque encouru par le factor.

  • La commission d’affacturage. Elle est déterminée en fonction de différents critères dont notamment :

    • Le nombre de clients ;

    • Le nombre de factures cédées ;

    • Leur montant global ;

    • La situation globale de l’entreprise.

S’ajoutent les frais annexes liés à la gestion d’ouverture du compte client et l’assurance contre les impayés.

Comment bénéficier des avantages de l’e-factoring sans les inconvénients avec Hero ? 

Hero est LA solution de paiement dédiée aux PME/TPE. Elle propose également une solution d’affacturage en ligne. En effet, Hero propose le paiement fractionné et le paiement en différé. Ainsi vous pouvez proposer à vos clients de régler leurs factures après 30 à 60 jours en 3 ou 4 mensualités. Toutefois, la plateforme vous verse une avance de 80 % sur leur montant dès 24h après leur réception.

Demander un devis personnalisé

Il s’agit donc bel et bien d’une alternative à l’e-factoring. Toutefois, les conditions sont plus simples. Aucune inscription n’est nécessaire. Toutes les opérations sont réalisées de manière fluide et rapide.

De même, le système de tarification est plus transparent. Quand le débiteur règle sa facture à la date de l’échéance, Hero récupère le montant avancé en sus des frais de dossiers. Elle reverse les éventuels surplus à l’entreprise.

Le procédé est le même pour vos paiements fournisseurs. Vous pouvez les régler en 3 ou 4 fois ou en différé. Toutefois, la plateforme avance également le paiement.

En conclusion, l’e-factoring est un mode de financement rapide et flexible, adapté aux besoins des PME/TPE. Il reste cependant adapté pour les besoins ponctuels de liquidités. Si vous avez besoin d’une solution d’e-factoring automatisée, choisissez Hero, la solution de paiement adaptée pour les besoins des TPE/PME.

D'autres articles sur le même sujet :

Écrit par

Valentin Orru

Head of growth

18/06/2024