Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Image
Produits
arrowUp
Produits
backIcon
Blog

Calculer et appliquer un escompte pour paiement comptant

Calculer et appliquer un escompte pour paiement comptant

Temps de lecture : 5 minutes

L'escompte pour paiement comptant permet jusqu'à 2 % d'économie sur les transactions commerciales, optimisant la gestion de trésorerie des entreprises.

Escompte pour paiement comptant : définition

L'escompte pour paiement comptant est une réduction commerciale offerte par les entreprises à leurs clients en échange d'un paiement immédiat ou anticipé. Cette pratique, non obligatoire mais incitative, sert à accélérer les flux de trésorerie et réduire les délais de paiement.

Cela permet également d’assurer le recouvrement du chiffre d’affaires et d’éviter d’éventuels impayés.

Bien que principalement appliqué au paiement comptant, l'escompte peut aussi concerner les paiements anticipés.

C'est quoi un paiement comptant ?

Le paiement comptant fait référence à une transaction où le règlement se fait immédiatement au moment de l'achat ou de la livraison. 

Contrairement aux paiements différés ou échelonnés, le paiement comptant exige que le client s'acquitte de la totalité du montant dû sans délai, offrant ainsi une liquidité immédiate à l'entreprise.

Qu’est-ce qu’un paiement anticipé ?

Le paiement anticipé, quant à lui, implique un règlement effectué avant la réception des biens ou services. Cette méthode est souvent utilisée dans les transactions commerciales pour sécuriser une commande

Le paiement anticipé peut également être associé à des avantages, comme des réductions ou des escomptes, incitant ainsi le client à payer en avance.

Elle est le plus souvent employée avec de petits clients encore jeunes, avec qui la confiance n’est pas encore acquise.

Comment calculer un escompte commercial ?

Calculer un escompte commercial implique de définir un pourcentage de réduction sur le montant total d'une facture, applicable si le client effectue son paiement avant une date spécifiée.

Supposons qu'une entreprise propose un escompte de 2 % pour un paiement effectué dans les 10 jours sur une facture de 1 000 €. Si le client paie dans ce délai, il bénéficie d'une réduction de 20 € (2 % de 1 000 €), ne payant ainsi que 980 €.

Pourquoi proposer un escompte à ses clients ?

Offrir un escompte pour paiement anticipé est bénéfique pour les entreprises, car cela accélère les rentrées de trésorerie et réduit le risque de retard de paiement ou d'impayés.

Pour le client, c’est une économie directe sur sa facture.

Quel taux d’escompte appliquer à ses clients ?

Un taux d’escompte raisonnable se situe autour de 1 %. Offrir un taux supérieur de 2 % peut sembler attrayant pour le client, mais cela représente un coût de financement élevé pour l'entreprise.

Si vous proposez un escompte de 2 % pour un paiement immédiat au lieu de 30 jours, cela équivaut à financer votre chiffre d'affaires à un taux élevé.

Si ce cycle se répète chaque mois, vous financeriez en réalité votre chiffre d'affaires à un taux annuel de 27 % (en appliquant un taux d’intérêt mensuel composé : 1,02^12 - 1). Cela signifie que l'entreprise paie un intérêt annuel de 27 % sur les montants escomptés, ce qui peut avoir un impact significatif sur la rentabilité.

Comment est-ce qu'on comptabilise l'escompte ?

En comptabilité, l'escompte accordé est enregistré comme une réduction du chiffre d’affaires. Par exemple, si un escompte de 100 € est accordé, ce montant sera déduit du chiffre d'affaires total.

Les autres obligations légales et fiscales avec un escompte

La TVA sur l’escompte commercial

La TVA doit être ajustée en conséquence lors de l'application d'un escompte. Si un escompte réduit le montant taxable, la TVA doit être calculée sur ce montant réduit.

Est-ce que l'escompte doit apparaître sur la facture ?

Oui, l’escompte et ses conditions doivent être clairement indiqués sur la facture pour garantir la transparence et permettre un suivi comptable adéquat.

Est-ce que l'escompte est obligatoire ?

L'escompte pour paiement comptant n'est pas une obligation légale, mais plutôt une option commerciale offerte par le vendeur.

Les entreprises sont libres de proposer ou non des escomptes et elles peuvent décider des conditions sous lesquelles ces escomptes sont applicables. Les clients, quant à eux, ont le choix d'accepter ou de refuser l'escompte proposé.

Les différents termes commerciaux à ne pas confondre

Quelle est la différence entre un acompte et un escompte ?

Un acompte est un paiement partiel effectué en avance sur une commande, tandis qu'un escompte est une réduction accordée pour un paiement rapide ou anticipé.

La différence entre une remise et un escompte

Une remise est une réduction sur le prix de vente, souvent liée à la quantité achetée ou à une promotion, tandis que l’escompte est une réduction pour récompenser un paiement rapide.

Quelle est la différence entre la réduction et l'escompte commercial ?

Bien que similaires, la réduction est généralement utilisée pour encourager une nouvelle transaction commerciale, tandis que l'escompte est spécifiquement lié aux conditions de paiement.

Quelle différence entre une ristourne et un escompte ?

Une ristourne est souvent accordée après l'achat en fonction du volume ou de la fidélité du client, alors que l’escompte est lié à la rapidité du paiement.

Les avantages et inconvénients de l’escompte commercial

AvantagesInconvénients
Améliore la trésorerie de l'entreprise Diminue le risque de retard et de défaut de paiement Peut fidéliser les clients grâce à des économiesRéduit le chiffre d'affaires Peut induire une dépendance des clients à l'escompte Nécessite un suivi comptable rigoureux

Quelle alternative à l’escompte commercial ?

Lorsqu'une entreprise souhaite encourager des paiements rapides sans nécessairement offrir un escompte, plusieurs alternatives s'offrent à elle.

L’option la plus efficace est le recours à des solutions de financement comme l'affacturage ou le financement de la trésorerie.

Hero Cash, par exemple, est un service d'affacturage moderne qui permet aux entreprises de recevoir rapidement le paiement de leurs factures. Ce système vous offre une trésorerie immédiate en avançant les factures dues par vos clients. De leur côté, vos clients peuvent payer en plusieurs fois ou en différé.

Demander un devis personnalisé

Questions fréquentes :

Peut-on refuser un escompte pour paiement comptant ?

En tant que client, on ne peut pas empêcher son fournisseur de faire figurer une politique d’escompte dans ces CGU et sur ces factures. Cependant, rien ne nous oblige à payer comptant : seul le délai de paiement doit être respecté.

Quelle différence entre un escompte bancaire et un escompte commercial ?

L'escompte bancaire est une avance de trésorerie accordée par une banque contre des effets de commerce (actes de créances), tandis que l'escompte commercial est une réduction offerte par un fournisseur pour un paiement anticipé de la facture.

Quel est le délai de paiement légal entre deux professionnels ?

Le délai de paiement légal entre deux entreprises est généralement de 30 jours après la réception des marchandises ou la prestation de service, sauf accord contraire entre les parties.

D'autres articles sur le même sujet :

Écrit par

Valentin Orru

Head of growth

18/06/2024