Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Image
Produits
arrowUp
Produits
backIcon
Blog

Optimisez votre trésorerie avec le prêt de trésorerie pour entreprise

Optimisez votre trésorerie avec le prêt de trésorerie pour entreprise

Temps de lecture : 4 minutes

Vous envisagez un prêt de trésorerie pour votre entreprise ? Découvrez le le prêt de trésorerie pour les entreprises et optimisez votre trésorerie

L’obtention d’un prêt trésorerie entreprise peut être un levier essentiel pour la croissance et la stabilité financière. Il permet d’optimiser la trésorerie en fournissant des liquidités immédiates pour répondre aux besoins opérationnels.Cette dernière étant représentative de la capacité de l'entreprise à faire face à ses charges et à ses éventuels imprévus. 

Dans cet article, découvrez comment optimiser vos flux financiers.

Prêt de trésorerie : qu’est-ce que c’est exactement ?

Un prêt de trésorerie est un type de crédit à court terme accordé par une banque ou un organisme de crédit pour permettre à une entreprise de couvrir des besoins ponctuels ou récurrents de liquidités. Il s'agit d'une avance de fonds sans affectation précise, pour couvrir des dépenses imprévues ou réaliser un projet. Elle est accordée via un contrat signé ou verbal et permet à l'entreprise d'avoir un compte débiteur pendant un certain laps de temps déterminé.

En d’autres termes, le prêt de trésorerie est une forme de financement destinée à fournir des liquidités immédiates à une entreprise. Il vise à pallier les besoins urgents en fonds de roulement, tels que :

  • Le paiement des salaires

  • Des fournisseurs

  • Le financement de projets spécifiques

Cela permet d’optimiser la gestion de la trésorerie et de maintenir les opérations commerciales fluides.

Les établissements de crédit n'exigent généralement pas de garantie pour accorder un prêt de trésorerie. En revanche, il faut justifier d'une bonne gestion des comptes de l'entreprise.

Le prêt de trésorerie peut prendre différentes formes, comme la facilité de caisse, le découvert bancaire, le crédit de campagne ou l'avance de fonds. Le taux d'intérêt et la durée du prêt varient selon les offres et les profils des emprunteurs.

Quel est l’intérêt de contracter un prêt de trésorerie ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’une trésorerie saine, c'est le nerf de la guerre pour une TPE/PME ! Sans elle, l'entreprise ne peut évoluer. Par définition, la trésorerie désigne les liquidités disponibles dans les caisses ou les comptes bancaires d'une entreprise. Lorsqu'un client est défaillant ou lorsqu'il y a une baisse d'activité, celle-ci peut s'avérer insuffisante pour permettre à l'entité de fonctionner. Demander une avance de trésorerie devient alors une nécessité permettant ainsi à l'entreprise d'accroître ses fonds propres.

Chaque entreprise doit assumer des coûts pour assurer sa viabilité. Voici différents scénarios qui peuvent amener une entreprise à se tourner vers un prêt de trésorerie :

  • Un décalage de trésorerie. Autrement dit, c'est quand il y a un écart entre les dépenses et les recettes.

  • Une baisse de chiffre d'affaires

  • Une dépense imprévue (remplacement d'un matériel en panne par exemple)

  • Un retard de paiement de la part d'un client

  • Un besoin de développement ponctuel

De plus, un prêt de trésorerie présente des atouts multiples :

  • Couvrir un besoin de financement à court terme. Le prêt souscrit devient ainsi la trésorerie de l'entreprise. 

  • Vous boostez la croissance de votre activité à votre convenance.

  • Vous décidez du rythme de remboursement et en cas de succès imprévu de votre activité, vous avez également la main sur les modalités de remboursement anticipé. 

  • Les intérêts du crédit de trésorerie sont déductibles des impôts sur les bénéfices. 

  • Vous choisissez la durée de remboursement idéale : 3, 6, 12, ou 24 mois, etc. Vous avez la possibilité de négocier les conditions du contrat, garantissant un prêt sur mesure adapté à votre activité et la taille de votre entreprise. 

Les différents types de prêts

Voici les différents types de prêts que vous pouvez demander à votre banque pour financer vos besoins de trésorerie.

La facilité de caisse

La facilité de caisse est une autorisation de débit en compte limitée, ponctuellement permise par la banque. Elle permet de faire face à des décalages exceptionnels entre les dépenses et les recettes, par exemple en attendant le versement du salaire.

La facilité de caisse est généralement accordée pour une durée de 15 jours par mois, au-delà de laquelle le compte doit redevenir créditeur. La facilité de caisse entraîne le paiement d'intérêts, appelés agios, qui sont calculés en fonction du montant et de la durée du débit. Leur montant peut toutefois faire l'objet d'une négociation auprès de la banque afin de limiter les coûts pour l'entreprise.

Le crédit de campagne (ou l’avance de fonds)

Le crédit de campagne est un crédit à court terme qui permet de financer les besoins liés à une activité saisonnière. Il s'adresse aux entreprises qui ont un long cycle d'exploitation, comme l'agriculture, l'agro-alimentaire ou le tourisme.Le crédit de campagne permet à l'entreprise d'avoir un solde débiteur sur son compte dans la limite d'un plafond et d'une durée fixés par la banque. La durée de ce découvert peut être longue. La banque prend donc un risque plus élevé. Il faut donc justifier d'un passif financier stable pour pouvoir en bénéficier.

Le crédit de campagne n'est pas affecté à un objet précis. Il peut servir à financer :

  • Les approvisionnements

  • La fabrication

  • La transformation

  • Le stockage des marchandises

Le crédit de campagne génère des intérêts, qui sont généralement plus faibles que ceux d'un découvert classique.

Le découvert bancaire

Le découvert bancaire est une situation dans laquelle les sommes prélevées sur un compte dépassent le solde disponible. Le découvert bancaire peut être autorisé ou non par la banque. Il fait l'objet d'un contrat signé avec la banque. S'il est autorisé, la banque fixe un plafond et une durée pour le découvert, qui sont indiqués dans la convention de compte.

Au même titre que la facilité de caisse, le découvert autorisé entraîne le paiement d'agios, qui sont calculés en fonction du montant et de la durée du débit. En revanche, ces derniers sont moins onéreux que dans le cadre d'une facilité de paiement et peuvent également être négociés.

S'il n'est pas autorisé, le découvert bancaire expose l'entreprise ou le particulier à des frais et des pénalités, qui sont plafonnés par la loi. Le découvert non autorisé peut également affecter la notation bancaire et la solvabilité du client.

Les différents crédits et les règles associées

Les crédits se déclinent en plusieurs catégories, chacune soumise à des règles spécifiques :

Les crédits de mobilisation de créance

Le crédit de mobilisation de créances commerciales (CMCC) : c'est une technique qui consiste à céder des créances commerciales non représentées par un effet de commerce à une banque qui en assure le paiement à l'échéance. Il existe plusieurs types de crédits de mobilisation de créance, selon le mode et les conditions de la cession : 

  • L'affacturage : c'est une technique qui consiste à confier la gestion du poste clients à un établissement spécialisé, appelé factor, qui se charge de recouvrer les créances et d'assurer le risque d'impayé. 

  • La cession Dailly : c'est une technique qui consiste à céder une ou plusieurs créances à une banque sur la base d'un bordereau qui contient tous les détails des créances concernées. 

  • L'escompte bancaire : c'est une technique qui consiste à céder un effet de commerce (lettre de change, billet à ordre) à une banque qui en assure le paiement à l'échéance. 

Le crédit inter-entreprises

Le crédit inter-entreprises est un mode de financement à court terme qui permet aux entreprises de s'accorder des prêts ou des délais de paiement dans le cadre de leurs relations commerciales. Il résulte des délais de paiement contractuels convenus entre les entreprises et est une composante du besoin en fonds de roulement. 

Les crédits inter-entreprises sont soumis à certaines conditions, notamment

  • Les entreprises doivent avoir des liens économiques

  • La société emprunteuse doit être une microentreprise, une TPE, une PME ou une ETI

  • La société prêteuse doit être une SA, une SAS ou une SARL avec des comptes certifiés par un commissaire aux comptes

  • Le prêt doit être formalisé dans un contrat écrit

  • Le montant du prêt doit être mentionné dans le rapport de gestion annuel et être attesté

  • La durée maximale du prêt est de 2 ans

  • La trésorerie nette doit être positive

Le crédit-bail

Le crédit-bail est une forme de financement qui permet à une entreprise ou à un professionnel de louer un bien (mobilier ou immobilier) auprès d'un établissement financier (le crédit-bailleur) qui en reste le propriétaire.

Les règles du crédit-bail sont les suivantes

  • Le crédit-bail peut porter sur des biens mobiliers (matériel, véhicule, etc.) ou immobiliers (local, terrain, etc.)

  • Le crédit-bail est soumis au droit commun des contrats et aux dispositions spécifiques du code monétaire et financier et du code du commerce

  • Le crédit-bail doit être formalisé dans un contrat écrit qui précise les caractéristiques du bien, la durée de la location, le montant des loyers, etc

  • Le crédit-bailleur conserve la propriété du bien jusqu'à l'exercice de l'option d'achat par le crédit-preneur

  • Le crédit-preneur a la jouissance du bien et en supporte les risques. Il doit payer les loyers et respecter les obligations contractuelles

  • Le crédit-preneur peut lever l'option d'achat à tout moment ou à l'échéance du contrat, selon les modalités prévues dans le contrat

Comment obtenir un prêt ?

Pour obtenir un prêt, il faut suivre les étapes suivantes :

  • Identifier le besoin de trésorerie : il faut déterminer le montant, la durée et l'objet du prêt, ainsi que les capacités de remboursement de l'entreprise

  • Choisir le type de prêt adapté : il faut comparer les offres des différents établissements financiers et choisir celle qui correspond le mieux aux besoins de l'entreprise

  • Préparer le dossier de demande : il faut rassembler les pièces justificatives nécessaires comme les bilans comptables, les prévisions financières, le plan de financement, etc 

  • Négocier les modalités du prêt : il faut discuter avec le prêteur des modalités du prêt, comme le taux d'intérêt, les frais, les garanties, les échéances, etc

  • Signer le contrat et recevoir les fonds : une fois le contrat signé, l'entreprise reçoit les fonds sur son compte bancaire et peut les utiliser pour financer ses besoins de trésorerie

Quelle alternative à un prêt entreprise ?

Vous êtes à la recherche d'une alternative à un prêt bancaire pour financer un besoin de trésorerie à court terme ? Adoptez Hero comme solution de paiement. C'est une solution flexible et pratique spécifiquement adaptée pour répondre aux besoins des TPE/PME dans le domaine des transactions B2B.

Hero est une solution qui offre des facilités de paiement pour vos achats de biens/services. Commandez maintenant et payez par tranches en 3 ou 4 fois ou en différé, après 30 ou 60 jours. La solution offre en effet les fonctionnalités de paiement différé et de paiement fractionné. Vos relations commerciales avec vos fournisseurs n'en pâtiront pas pour autant puisque la plateforme règle immédiatement leurs factures. 

De la même façon, vous ne risquez pas les contrecoups d'un retard de paiement puisque pour chacune de vos ventes, la plateforme vous avance également les montants de vos factures.

Utiliser Hero en tant que solution de paiement vous permet donc d'assurer vos besoins ponctuels en fonds de roulement.

Demander un devis personnalisé


En conclusion, optimiser la trésorerie d'une entreprise est essentiel pour sa stabilité et son expansion.Un prêt de trésorerie bien géré peut être un outil puissant dans cette démarche. Il offre la flexibilité financière nécessaire pour saisir les opportunités et surmonter les défis. Ainsi, le choix judicieux d'un prêt trésorerie entreprise adapté peut être la clé du succès financier.

D'autres articles sur le même sujet :

Écrit par

Valentin Orru

Head of growth

28/05/2024