Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Image
Produits
arrowUp
Produits
backIcon
Blog

Qu’est-ce que le BFR négatif : et comment bien le gérer ?

Qu’est-ce que le BFR négatif : et comment bien le gérer ?

Temps de lecture : 4 minutes

Vous avez un BFR (besoin en fonds de roulement) négatif ? Découvrez à quoi ça correspond exactement et comment l'utiliser pour optimiser votre gestion

Le BFR est un indicateur essentiel dans la vie d’une entreprise. Le calcul pour le déterminer peut mener à un BFR négatif, positif ou nul.

Comment interpréter ce résultat ? Que signifie un BFR négatif et comment l’optimiser et le maintenir ? On vous dit tout dans cet article.

Rappel sur ce qu’est le BFR (besoin en fonds de roulement) et son calcul

BFR signifie Besoin en fonds de roulement. Les anglophones parlent de WCR (Working capital requirement).

Définition

Par définition, le BFR correspond au décalage de trésorerie dans une entreprise c’est-à-dire le décalage entre les encaissements et les décaissements. Ce décalage doit ainsi être financé pour permettre à l’entreprise de fonctionner. 

Dans son fonctionnement courant, il arrive qu’à un instant t, le flux de trésorerie entrant dans une entreprise soit inférieur à son flux sortant. Cela est dû à plusieurs cas de figure :

  • Lorsqu’elle réalise une vente ou une transaction, le client ne règle généralement pas la facture dans l’immédiat. Le code de commerce prévoit en effet un délai de paiement par défaut de 30 à 60 jours après la livraison de la marchandise ou après la réalisation de la prestation. Dans la pratique cependant, selon le rapport 2022 de l’Observatoire des délais de paiements, le retard de paiement moyen était de 11,7 jours.

Ces retards de paiement produisent un réel impact négatif sur la trésorerie d’une entreprise et notamment sur le BFR. 

Or, pour pouvoir produire ses produits ou ses services, l’entreprise a dû effectuer des achats ou réaliser des investissements. Cela se traduit par des décaissements de fonds ou des dépenses. Cette situation crée donc un décalage de trésorerie sachant qu’après ses ventes ou ses prestations de service, elle n’encaisse pas immédiatement.

  • Les stocks accumulés par l’entreprise ne sont pas vendus immédiatement. Plus cette durée est longue (rotation de stock), plus elle produit un impact sur le BFR.

Bien qu’inhérents à la vie d’entreprise, ces décalages créent un besoin financier qu’il faut financer.

Comment on le calcule ?

Une entreprise doit garder un œil permanent sur son BFR, dès son démarrage mais également tout au long de son existence. Avant de créer une entreprise, vous devez estimer votre BFR. Il s’agit en effet de l’un des calculs les plus importants dans le cadre de l’élaboration de votre business plan.

Une mauvaise estimation peut en effet entamer la longévité de votre entreprise. Selon les chiffres, une mauvaise estimation du BFR est à l’origine du fait qu’environ 50 % des entreprises déposent les clés sous la porte avant d’atteindre 5 ans d’existence.

De même, et ce tout au long de son existence, vous devez calculer le BFR de manière périodique et régulière. Vous devez ensuite comparer, analyser et interpréter les résultats pour identifier d’éventuelles failles ou axes d’amélioration pour votre entreprise.

Il existe différentes formules pour calculer le BFR. En voici une :

BFR = Stocks moyens + Encours moyens créances clients – Encours moyens dettes fournisseurs

Exemple concret de calcul

Voici un exemple concret de calcul du BFR pour vous illustrer nos propos.

C’est l’exemple d’une entreprise Alpha dont voici les caractéristiques :

  • Chiffres d’affaires HT : 450 000 euros

  • Chiffres d’affaires TTC (TVA à 20 %) : 540 000 euros

  • Part des achats dans le CA HT de l’entreprise : 52 % soit 234 000 euros (280 800 euros)

  • Conditions de règlement des clients : 35 % règlent en 30 jours et 65 % après 60 jours

  • Conditions de règlement des fournisseurs : 40 % règlent en 60 jours et 60 % après 30 jours

  • Durée moyenne des stocks de matières premières : 1 mois d’achats HT

  • Durée moyenne des stocks de produits finis : 7,5 jours de CA HT

Voici le calcul :

  1. Stocks des matières premières : 

234 000 euros x 1/12 mois = 19 500 euros

  1. Stocks produits finis :

450 000 euros x 7,5/365 jours = 9 246,57 euros

  1. Créances clients :

95 % x 30 jours = 28,5 jours

5 % x 60 jours = 3 jours

Soit au total : 31,5 jours de CA TTC

540 000 euros x 31,5/365 jours = 46 602,73 euros

  1.  Crédit fournisseur :

10 % x 30 jours = 3 jours

90 % x 60 = 54 jours

Soit au total : 57 jours

280 800 euros x 57 jours/365 jours = 43 850,95 euros

BFR = (19 500 + 9 246,57 + 43 850,95 ) - 43 850,95 = 28 746,57 euros

Cela qui signifie que l'entreprise doit financer ses besoins en fonds de roulement.

A quoi correspond un BFR négatif ?

La plupart du temps, les entreprises affichent un BFR positif. Cependant, de par leurs caractéristiques et leur mode de fonctionnement, certains secteurs ont un BFR généralement négatif. 

Un BFR négatif est un signe de bonne santé financière pour une entreprise. Cela signifie qu’il n’y a pas de décalage entre les décaissements et les encaissements. Autrement dit, l'entreprise n’a pas besoin de trouver de financement supplémentaire que ses ressources propres. Elle encaisse ses clients avant d’avoir payer ses fournisseurs. Elle dispose ainsi de ressources suffisantes pour assurer ses dépenses courantes.

On parle alors de “ressource en fonds de roulement” et non de besoin dans ce cas. Ce scénario se rencontre principalement chez les entreprises qui pratiquent le paiement au comptant comme la grande distribution par exemple.

Exemple de calcul

Reprenons l’exemple précédent de l’entreprise Alpha avec cette fois-ci les données suivantes :

  • Part des achats au CA HT de l’entreprise : 42 %

  • Conditions de règlement des clients : au comptant (100 %)

  • Conditions de règlement des fournisseurs : 75 % en 30 jours et 25 % en 60 jours.

  •  Durée moyenne des stocks de matières premières : 1 mois d’achats HT

  • Durée moyenne des stocks de produits finis : 3 jours de CA HT

Voici le calcul :

  1. Stocks des matières premières : 

234 000 euros x 1/12 mois = 19 500 euros

  1. Stocks produits finis :

450 000 euros x 3/365 jours = 3 698,63 euros

  1. Créances clients :

0 euro car l’entreprise pratique le paiement comptant

  1. Crédit fournisseur :

75 % x 30 jours = 22,5 jours

25 % x 60 = 15 jours

Soit au total : 37,5 jours

280 800 euros x 37,5 jours/365 jours = 28 849,31 euros

BFR = (19 500+ 3 698,63 +0 ) - 28 849,31 = -5 650,68 euros

Quels avantages à avoir un BFR négatif ?

Avoir un BFR négatif signifie que l’entreprise possède un excédent de trésorerie. Cela implique :

  • Un moindre besoin de recourir aux emprunts. A moins d'avoir besoin de financer un projet de financement, elle n’a donc pas besoin de s’endetter. Cela se traduit par des coûts de fonctionnement moindres car elle a peu de frais d’intérêts à payer.

  • Un risque de défaillance moindre. Les risques de tomber dans le défaut de paiement est moindre puisque l’entreprise est dotée d’une source de financement indirecte.

  • Une plus grande liberté d’action. Le chef d'entreprise peut être maître de ses décisions puisque son entreprise fonctionne avec ses propos fonds.

Comment optimiser son BFR pour qu’il reste négatif ?

Un BFR négatif est déjà une solution idéale pour toute entreprise. Pour maintenir cette situation, vous pouvez agir sur un certain nombre de fronts :

  • Optimiser la gestion des stocks. On avait déjà évoqué l’importance de la rotation de stock. Le stock dormant représente un coût pour une entreprise, et augmente ainsi le BFR. Vous devez ainsi réaliser des inventaires réguliers afin d’éviter un surapprovisionnement. Pensez également à réduire les délais d’approvisionnement et de livraison clients.

  • Négocier des délais de règlement plus longs avec les fournisseurs. Les encours fournisseurs jouent également un rôle important pour maintenir un BFR négatif. Ils font d’ailleurs partie intégrante de la formule. Il faut faire en sorte que vous encaissiez avant de payer vos fournisseurs. Pensez également à refuser tout paiement à l’avance. Soyez également attentif aux délais de livraison. Il faut que vous puissiez rapidement écouler vos stocks.Vous pouvez aussi utiliser une solution comme Hero qui vous permet de payer vos fournisseurs bien plus tard.

  • Rationaliser le paiement des dettes sociales et fiscales. Par exemple, si vous êtes débiteur, il vaut mieux mensualiser le paiement de la TVA.

Demander un devis personnalisé

Dans quels secteurs/industries retrouvez-vous un BFR négatif ?

Il existe des secteurs où le BFR sera toujours négatif. C’est notamment le cas lorsque les fournisseurs sont payés à crédit alors que les paiements se font au comptant. Les exemples les plus courants sont la grande distribution et la restauration.

Comment optimiser son BFR avec l’affacturage et le BNPL ?

L’affacturage et le BNPL sont deux méthodes efficaces pour optimiser son BFR.

Affacturage

L’affacturage ou factoring est une technique juridico-financière qui permet à une entreprise de sous-traiter le recouvrement de ses créances à une société spécialisée, le factor.

L'entreprise reçoit alors une avance de trésorerie qui lui permet de financer son BFR. C'est donc une technique à privilégier lorsque l'entreprise est confrontée à un BFR positif élevé, soit à un manque de trésorerie.

En contrepartie, le factor se rémunère sous forme de commission proportionnellement au montant de la créance.

Si vous souhaitez avoir recours à l'affacturage, ne cherchez plus : choisissez Hero. Il s'agit d'une solution de paiement qui propose le paiement différé.

Comment ça marche ? Vous achetez auprès de vos fournisseurs. Hero avance pour vous le montant de vos factures auprès de vos fournisseurs. Hero joue ainsi le rôle de factor.

Il appartient ensuite à l'entreprise de nous rembourser après 30 à 60 jours.

Cette technique permet alors à l'entreprise de payer ses achats plus tard. Ce qui va lui permettre d’aménager sa trésorerie pour ne pas voir son besoin en fonds de roulement augmenter. Entretemps, elle va peut-être encaisser ses clients, évitant ainsi un décalage avec les décaissements. 

Demander un devis personnalisé

Buy now pay later

Le système du BNPL permet à une entreprise de payer un achat en plusieurs fois. Ce système offre de nombreux avantages dont la possibilité d’attirer plus de clients. En effet, le BNPL permet aux clients ayant des moyens limités de pouvoir acheter votre offre. De plus, il contribue à optimiser l'expérience client et à augmenter le panier moyen.

Hero permet également le buy now pay later et vous permet en effet de régler vos achats en 3 ou 4 fois. Cela vous permet d’optimiser optimiser votre BFR car vous n'êtes pas obligé de décaisser ses paiements en un seul coup.

Autrement dit, en échelonnant votre paiement, vous ne créez pas de décalage trop important dans votre trésorerie.

En revanche, Hero paie vos fournisseurs au comptant dès confirmation de l’achat. Ce système permet de ménager vos relations commerciales avec vos partenaires.

Demander un devis personnalisé

En conclusion, un chef d’entreprise a intérêt à suivre le BFR afin de garder un œil sur la santé financière de son entreprise. Atteindre un BFR négatif est justement un bon signe. Mais il ne concerne que certains secteurs. Pour limiter votre BFR, adoptez Hero et ses options de BNPL et d’affacturage.

D'autres articles sur le même sujet :

Écrit par

Valentin Orru

Head of growth

13/06/2024