• Blog
  • Quel taux pour un prêt professionnel cette année ? Comment l’obtenir ?

Quel taux pour un prêt professionnel cette année ? Comment l’obtenir ?

Temps de lecture : 4 minutes

Les taux des prêts professionnels sont liés aux taux Euribor (taux du marché). Le crédit auprès d’une banque est l’une des formes les plus courantes de financement pour les entreprises : si vous aussi vous envisagez un emprunt, découvrez toutes les informations indispensables dans cet article.

Quels sont les taux des prêts professionnels en 2023 ?

En 2023, le taux des prêts professionnels est en moyenne de 4,28%. Il se situe entre 4 et 8 % selon la nature du projet.

Ces taux, observés durant la seconde moitié de l'année (Q3 2023), montrent une tendance nettement à la hausse.

Selon la Banque de France, ces prêts avaient des durées moyennes allant de 2,4 ans pour un besoin de trésorerie à court-terme à 16 ans pour un prêt immobilier.

Est-il difficile d’obtenir un prêt professionnel en 2023 ?

D’après la Fédération Bancaire Française, la plupart des derniers prêts professionnels demandés par les PME étaient acceptés : 97 % des crédits d’investissement et 83 % des crédits de trésorerie.

Mais ces crédits peuvent être coûteux et contraignants : des alternatives plus flexibles existent.

Quelles sont les références de taux pour un prêt entreprise ?

Les taux pour un prêt professionnel se basent sur plusieurs indices de référence : 

  • Eonia / Ester : moyenne des taux sur le marché interbancaire de l’Euro. Mis à jour quotidiennement, il est calculé par la Banque Centrale Européenne. L'Eonia a été remplacé par l'Ester en 2022.

  • Euribor : taux moyen auquel les principales banques européennes se prêtent de l'argent entre elles dans la Zone Euro.

  • Taux de base bancaire : taux d’intérêt minimum que peut consentir une banque pour un prêt professionnel. Il est ajusté en fonction de divers critères tels que le client, la durée du crédit, l'activité, etc.

  • Taux légal : taux d'intérêt fixé par le législateur. Il est utilisé pour calculer les intérêts de retard dus par un débiteur défaillant après une mise en demeure.

  • Taux d’usure : taux maximal auquel un prêt peut être accordé. Il est calculé trimestriellement par la Banque de France.

Pour illustrer l’évolution de ces indices, prenons l'exemple de l'Euribor. Sa fluctuation influence directement les taux d'intérêt des prêts professionnels.

Graphique Euribor
source : euribor-rates.eu

Comment vont évoluer les taux des prêts professionnels ?

Les taux devraient rester stables en 2024, puis commencer à baisser lentement à partir de 2025. Cette prévision est soutenue par la Banque Centrale Européenne, qui prévoit une inflation en baisse, passant de 5,6 % en 2023 à 2,1 % en 2025.

De plus, la croissance économique de la zone euro devrait augmenter progressivement, atteignant 1,5 % en 2025.

Les facteurs influençant les taux des crédits professionnels

Les taux de prêt professionnel ne sont pas fixés au hasard. Ils sont le résultat d'une combinaison de facteurs internes et externes qui influencent la décision des banques.

Voici les principaux éléments qui jouent un rôle sur votre taux d’intérêt :

  • Profil de l'emprunteur 

La crédibilité et la solidité financière de l'entreprise influencent le taux proposé. Une entreprise avec un bon historique de crédit (pas d’incident de remboursement) et une situation financière solide (chiffre d'affaires et bénéfices compétitifs) pourrait obtenir un taux plus favorable. Plus le risque est faible pour la banque, plus le taux est faible.

  • Conjoncture économique

Les taux sont affectés par des éléments tels que l'inflation et les politiques monétaires. Lors d'une récession, les taux pourraient augmenter en raison des risques économiques accrus. Mais surtout, en période d’inflation, les banques centrales augmentent les taux directeurs, et donc votre taux bancaire.

  • Durée et montant du prêt

Des prêts plus longs ou plus importants peuvent avoir des taux différents. Un prêt sur 10 ans pourrait présenter un taux plus élevé qu'un prêt sur 5 ans, en raison du risque sur une période plus longue.

Il est important de noter que les taux de prêt peuvent être classés en deux catégories principales :

  • Taux fixe

Le taux d'intérêt reste constant pendant toute la durée du prêt. Cela offre une prévisibilité des remboursements, mais peut parfois être légèrement plus élevé au départ.

  • Taux variable

Le taux d'intérêt peut fluctuer en fonction des conditions du marché. Cela peut offrir des taux initialement plus bas, mais avec le risque de voir les échéances augmenter si les taux du marché montent.

Évaluer son éligibilité et préparer son dossier

L'obtention d'un crédit professionnel repose en grande partie sur la qualité du dossier présenté à la banque. Voici comment mettre toutes les chances de votre côté.Un dossier bien structuré est essentiel pour obtenir un prêt professionnel. Il doit permettre au conseiller bancaire de comprendre et de croire en votre projet.

5 critères essentiels de votre projet :

  • La demande client doit être réelle et chiffrée (vous devez justifier d’un chiffre d’affaires)

  • Votre projet doit être techniquement réalisable dans les délais prévus

  • Le projet doit être viable et rentable

  • L'équipe doit être motivée et compétente

  • Le Business plan doit être solide, incluant un prévisionnel, un plan d'actions, et des moyens prévus

Structure financière

Le montant du prêt sollicité doit être réaliste et bien justifié. Les ratios financiers, comme le BFR et la capacité d’autofinancement, seront étudiés. Il est crucial de ne pas sous-estimer les besoins de trésorerie.

Business Plan

Ce document regroupe tous les éléments relatifs au projet. Il doit traiter du marché visé, de l'équipe porteuse du projet et du financement. Une étude de marché, une description du produit ou du service, et un prévisionnel financier (de 3 ans minimum, ou de la durée du prêt) sont essentiels.

Que peut-on financer avec un prêt professionnel ?

Un prêt professionnel offre une grande flexibilité pour répondre aux besoins d'une entreprise :

  • Achat de biens matériels 

Les machines, véhicules ou équipements nécessaires au fonctionnement de l'entreprise.

  • Acquisition de biens immatériels

L'achat de licences, brevets ou marques qui ajoutent de la valeur à l'entreprise.

  • Besoin en fonds de roulement 

Couvrir les dépenses courantes comme les salaires, loyers ou achats de matières premières.

  • Achat ou location de locaux professionnels

Financer un déménagement ou l'ouverture d'un nouveau point de vente.

  • Reprise d'une entreprise

Fournir les fonds nécessaires pour acheter une entreprise existante.

  • Investissements stratégiques

Expansion à l'international, lancement d'un nouveau produit ou autres initiatives stratégiques.

Les erreurs à éviter dans la préparation du dossier

Lors de la préparation d'un dossier de prêt professionnel, certaines erreurs peuvent compromettre vos chances d'obtenir le financement souhaité. Voici les plus courantes :

  • Insuffisance d’informations financières

Ne pas fournir suffisamment de détails financiers peut sembler suspect aux yeux des banques.

  • Business plan non convaincant ou incomplet

Un plan d'affaires flou ou incomplet ne rassure pas sur la viabilité de votre projet.

  • Absence de garanties ou de cautions personnelles

Les prêteurs cherchent des preuves que le prêt sera remboursé. L'absence de garanties peut être un frein. Il s’agit de contrats d’assurances, d’hypothèques immobilières et de caution sur le patrimoine du dirigeant.

  • Ne pas anticiper les questions du prêteur

Il est crucial de se préparer à répondre à toutes les questions potentielles du prêteur pour montrer que vous avez bien réfléchi à votre demande.

  • Présentation désorganisée

Un dossier mal organisé ou désordonné peut donner une mauvaise première impression.

Comment négocier le taux de son prêt professionnel ?

Obtenir le meilleur taux pour un prêt professionnel nécessite souvent une négociation habile. Voici quelques stratégies pour vous aider à obtenir un taux d'intérêt avantageux :

  • Faire jouer la concurrence : Comparer les offres de plusieurs banques peut vous donner un avantage lors des négociations. Si une banque sait que vous avez d'autres options, elle sera plus encline à vous offrir un meilleur taux.

  • L’impact de la relation avec votre banquier : Une relation solide et de confiance avec votre banquier peut être un atout majeur. Si vous avez un historique positif avec votre banque, elle pourrait vous offrir des conditions plus favorables.

  • Utiliser des simulateurs en ligne : Avant de voir votre banquier, testez des simulateurs comme "MeilleurTauxPro". Ils estiment les taux actuels et renforcent votre position de négociation.

  • Faire appel à un courtier : il négocie le taux, en échange d’une commission.

Faut-il passer par un courtier pour son prêt professionnel ?

Faire appel à un courtier peut être une excellente option pour certains entrepreneurs. Voici pourquoi :

  • Gain de temps

Le courtier connaît le marché et peut rapidement identifier les meilleures offres pour votre situation.

  • Expertise

Un courtier expérimenté peut vous conseiller sur la meilleure stratégie de financement et vous aider à éviter les pièges courants.

  • Pouvoir de négociation

Les courtiers ont souvent des relations établies avec plusieurs prêteurs, ce qui peut leur donner un avantage lors des négociations.

  • Rapidité

Si vous démarchez les banques vous-mêmes, les délais peuvent être longs. Ils sont souvent plus courts avec un courtier.

Quelles alternatives aux prêts bancaires professionnels classiques ?

Voici quelques alternatives aux prêts bancaires traditionnels pour les entreprises :

Hero

Herose positionne comme une solution de financement avant-gardiste pour les professionnels. Pour vos besoins de trésorerie, vous pouvez financer vos factures fournisseurs et accélérer vos encaissements clients : 

  • Hero Extra Cash avance vos paiements de factures fournisseurs à 30 ou 60 jours.

  • Hero Cash accélère et sécurise vos encaissements clients.

  • Hero Checkout permet à vos clients B2C et B2B de payer plus facilement sur votre site web (paiement différé ou en plusieurs fois).

Hero permet d’être flexible, en vous laissant le choix de quelles factures et quels clients financer (contrairement à de nombreuses banques, qui imposent de financer toutes vos factures).

Tous les produits sont sans engagement.

Il n’y a aucun minimum de montant financé.

Demander un devis personnalisé


Conclusion : les taux des crédits professionnels

Décrocher son prêt professionnel à un bon taux peut sembler complexe. Mais avec une préparation adéquate et une connaissance des différentes options disponibles, il est possible de trouver la solution financière adaptée à vos besoins.

Chez les PME, la plupart des demandes de crédits concerne des besoins de financement à court-terme.

Mais la plupart des banques préfèrent les plus grandes entreprises.

Hero offre une alternative pour ceux qui cherchent des solutions de financement différentes des prêts bancaires traditionnels. Notre solution permet aux entreprises de toute taille de financer leur trésorerie.

Questions fréquentes

Qui peut souscrire à un prêt professionnel ?

Toute entreprise, qu'elle soit une start-up, une PME ou une grande entreprise, peut souscrire à un prêt professionnel en fonction de sa solvabilité et de son projet.

Comment convaincre son banquier pour un prêt professionnel ?

Présentez un dossier solide, un business plan détaillé, montrez la viabilité de votre projet et assurez-vous d'avoir une bonne gestion financière.

Comment se faire prêter de l'argent sans passer par une banque ?

On peut explorer le crowdfunding, les investisseurs privés, la dette privée, ou des plateformes comme Hero pour obtenir des financements hors du système bancaire traditionnel.

Quelle durée pour un prêt professionnel ?

Un prêt professionnel a une durée moyenne de 2,4 ans pour un besoin de trésorerie à court-terme à 16 ans pour un prêt immobilier (source : BCE).

Écrit par

Valentin Orrù

Head of Growth

17/10/2023

Enfin le paiement pro que vos clients attendent vraiment.