Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Image
Produits
arrowUp
Produits
backIcon
Blog

Qu’est-ce que le factoring et comment ça fonctionne ?

Qu’est-ce que le factoring et comment ça fonctionne ?

Temps de lecture : 4 minutes

Solution de financement alternative pour les entreprises, le factoring permet d’obtenir le paiement anticipé de ses créances clients. C’est en effet la version anglaise de l’affacturage. En quoi le factoring consiste ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? On vous en dit plus dans cet article.

Factoring : définition

Le factoring, ou affacturage en français, est un procédé qui permet de disposer des fonds liés aux factures clients sans en attendre les échéances. Pour ce faire, les factures sont cédées à une société spécialisée appelée factor qui avance le règlement.

Autrement dit, le factoring est donc une solution de financement à court terme, qui permet à une entreprise d’obtenir des liquidités sans s’endetter. Il s’agit donc d’une alternative aux crédits bancaires. En effet, le factoring n’est pas un prêt. Le factor ne se fait pas rembourser par l’entreprise. Il se fait rembourser en encaissant directement le paiement des clients à la date de l’échéance.

Il s’occupe en effet du recouvrement une fois que les factures sont échues. En même temps, il prélève une retenue de réserve sur le montant des factures cédées pour constituer un fonds de garantie. Celui-ci lui permet de se prémunir des éventuels impayés.

Selon le type d’affacturage, l’entreprise peut être tenue de céder l’ensemble ou seulement une partie de ses factures clients au factor.

Outre le financement des factures, le contrat d’affacturage englobe divers autres services :

  • Le suivi des créances ;

  • Les relances clients ;

  • La gestion des postes clients ;

  • La garantie des impayés. 

A qui s’adresse le factoring ?

Le factoring s’adresse avant tout aux acteurs B2B. Ainsi, toute personne physique ou morale dont les clients sont des particuliers (B2C) ne peuvent avoir accès à ce procédé. 

Le factoring est aussi adapté à tout secteur d’activité. A son apparition, l’affacturage se destinait aux grandes entreprises. Depuis quelques années cependant, il se démocratise auprès des entreprises de taille modérée comme les TPE et les PME.

D’autre part, le factoring est adapté à différents moments de l’exploitation de l’entreprise et convient à différents contextes :

  • En phase de création : C’est la phase où les startups et jeunes entreprises disposent de peu de fonds propres. L’affacturage leur permet alors de disposer continuellement des fonds dont ils ont besoin pour fonctionner sans avoir à attendre les délais de paiement.

  • En période de forte croissance : le factoring permet à l’entreprise de disposer des liquidités nécessaires pour financer sa croissance.

  • En phase d’investissement : Le factoring fournit les fonds nécessaires pour financer des achats de matériels ou l’embauche de salariés sans mettre en péril sa trésorerie.

Et enfin, le factoring n’est possible que pour les factures qui sont certaines, liquides et exigibles. En revanche, cette technique financière n’est pas adaptée pour les factures qui portent sur des demandes d’acompte ou sur des prestations de maintenance.

Pourquoi avoir recours au factoring ?

Le factoring permet à une entreprise d’optimiser sa trésorerie. Dans le fonctionnement habituel d’une entreprise, en effet, il faut attendre entre 30 et 60 jours pour se faire payer par ses clients. Entretemps, elle peut avoir besoin de liquidités pour payer ses salariés, pour acheter des matériels ou encore pour investir. Céder ses créances clients à une société d’affacturage est donc un bon moyen d’obtenir les fonds nécessaires sans avoir à s’endetter.

C’est ainsi que le factoring peut être une solution intéressante dans l’un des cas pratiques suivants :

  • En cas de besoin ponctuel de liquidités ;

  • En vue de diversifier ses sources de financement. Le factoring est particulièrement intéressant pour les TPE/PME qui ont certaines difficultés à obtenir des crédits bancaires.

  • Pour financer des investissements.

D’autre part, on a vu que le factoring englobe d’autres services dont notamment la gestion du poste client. Il s’agit donc d’une solution qui permet de sous-traiter la gestion du poste client afin de gagner en productivité dans l’entreprise.

Comment fonctionne le factoring ?

La première étape consiste pour l’entreprise de choisir un factor en fonction de sa notoriété mais aussi de son secteur d’activité. De son côté, avant d’accepter les factures d’une entreprise, le factor analyse son portefeuille de clients afin d’en mesurer les risques.En cas de validation par le factor, un contrat d’affacturage est conclu. L’entreprise doit informer ses clients sur l’existence d’un contrat d’affacturage.

Voici, étape par étape, le déroulement d’un contrat de factoring :

  • Vous recevez des commandes de la part de vos clients ;

  • Vous vous renseignez auprès de votre société d’affacturage sur le montant de la garantie offerte pour le client en question. Celui peut être sujet à négociation.

  • Vous honorez la commande : livraison ou prestation de service auprès du client ;

  • Vous dressez une facture avec la mention de subrogation pour informer le client qu’il devra le régler directement auprès du factor. Cette formalité de notification du client de l’entreprise n’est pas nécessaire en cas de factoring confidentiel. Ce type de factoring est justement destiné à ne pas révéler aux clients l’existence du contrat d’affacturage.

  • Vous transmettez la facture au factor au fur et à mesure de leur émission en précisant les délais de paiement ;

  • En échange de cette cession de facture, le factor vous avance jusqu’à 90 % du montant de la facture cédée. Il déduit en effet ses commissions ainsi que les retenues de garantie.

  • A la date d'échéance, le client règle sa facture directement auprès du factor.

Les avantages du factoring ou affacturage

Le factoring produit différents avantages :

  • Externalisation de la gestion du poste clients. Le factoring offre ainsi gain de temps et de productivité car le personnel peut être affecté aux tâches à forte valeur ajoutée.

  • Transfert du risque d’impayés vers le factor. Une fois que les factures sont cédées au factor, les risques d’impayé lui sont également transférés. En effet, l’affacturage comporte un volet assurance-crédit. Ainsi, en cas d’impayé, le factor est couvert par l’assurance ou via le fonds de garantie qu’il constitue.

  • Des liquidités immédiates. En temps normal, une entreprise doit patienter un certain temps avant de recouvrer ses créances. Le délai légal va de 30 à 60 jours. Or, elle peut se retrouver en manque de liquidité entretemps. L’affacturage est un moyen d’y remédier et de financer ainsi son BFR.

  • Une alternative aux crédits bancaires. Les startups ou les TPE/PME peuvent avoir des difficultés à obtenir des crédits. Le factoring est donc une alternative pour obtenir des fonds en cas de besoin.

  • Une solution permettant d’éviter les effets néfastes des retards de paiement.

  • Une solution qui permet d’améliorer son DSO (délai moyen de paiement) et ainsi éviter les découverts bancaires et les agios.

Les inconvénients du factoring ?

Le factoring comporte également des inconvénients :

  • Le factor peut exiger un chiffre d’affaires minimal à défaut duquel des pénalités s’appliquent. Il faut donc faire attention à bien lire le contrat avant d’opter pour l’affacturage. Il faut également bien en évaluer les avantages et les risques potentiels.

  • Un procédé qui peut s’avérer coûteux. Le factor évalue sa commission en fonction du niveau de risque qu’il prend. Plus vos clients semblent à risque et peuvent l’exposer à des impayés, plus sa commission sera élevée.

  • Des critères de sélection rigoureux. Avant d’accepter une entreprise comme adhérent, le factor prend soin d’analyser sa situation. Ainsi, ce ne sont pas toutes les entreprises qui peuvent accéder à l’affacturage à cause de cette sélection rigoureuse.

Combien coûte le factoring ?

Le factoring combine différents services : le financement des factures et la gestion de clients. Le coût du factoring englobe ainsi différents éléments :

  • La commission d’affacturage. Elle sert à rémunérer le factor pour la gestion du poste clients. Elle s’élève entre 0,2 et 2 % du chiffre d'affaires cédé.

  • La commission de financement. Elle vise à rémunérer le factor pour l’avance de trésorerie qu’il verse. Elle est calculée sur la base de l’Euribor 3 mois et en fonction du montant et de la durée du contrat d’affacturage. Son montant avoisine les 4 % du montant des factures cédées.

  • Les frais annexes. Il s’agit de frais liés aux services exceptionnels ou non récurrents rendus par le factor. Ce sont des :

    • Frais de dossier ;

    • Frais de financement dérogatoire ;

    • Frais d’audit ;

    • Frais de notification des clients ;

    • Etc.

En parlant du coût du factoring, il est essentiel d’évoquer les fonds de garantie. Il s’agit d’une retenue effectuée par les factor sur le montant des factures cédées pour se couvrir en cas d'impayés.

 

Hero : une alternative au factoring pour renforcer la trésorerie d’une entreprise

Hero est une solution de paiement et une alternative moins chères et plus pratique que le factoring.En effet, elle permet d’obtenir le paiement de ses créances clients sous 24h après leur émission. Il s’agit d’une solution qui s’adresse tout particulièrement aux PME/TPE B2B et qui s’adaptent donc pleinement à leurs besoins. 

Demander un devis personnalisé

De plus, Hero propose deux types de facilité de paiement : le paiement différé et le paiement fractionné.Ainsi, vous pouvez proposer à vos clients de payer en différé (après 30 à 60 jours) ou en 3 ou 4 fois. Et ce, sans craindre d’éventuelles conséquences fâcheuses sur votre trésorerie. En effet, la plateforme vous avance le montant des factures le lendemain.

Vous pouvez d’ailleurs profiter des mêmes modalités de paiement dans vos relations avec vos fournisseurs. Autrement dit, payez vos factures fournisseurs en plusieurs fois ou en différé sans craindre de froisser vos relations commerciales. La plateforme avance également vos paiements auprès de vos fournisseurs.

En conclusion, le factoring est donc une solution de paiement qui permet à une entreprise de bénéficier de liquidités immédiates en cas de besoin.Cependant, comme les banques, les sociétés d’affacturage mettent en place des conditions rigoureuses pour y accéder. Solution de factoring moderne et numérisé, Hero est une solution qui démocratise l’accès à cette technique financière.

D'autres articles sur le même sujet :

Écrit par

Valentin Orru

Head of growth

18/06/2024