Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Rejoignez Hero et inscrivez vous en liste d’attente ici
Image
Produits
arrowUp
Produits
backIcon
Blog

Comment financer une start-up ? Les 8 meilleures options

Comment financer une start-up ? Les 8 meilleures options

Temps de lecture : 5 minutes

Le financement de sa start-up est le carburant de toute jeune entreprise en quête de succès. Parmi toutes ces opportunités, comment identifier la meilleure source de fonds pour votre aventure entrepreneuriale ? Hero vous a sélectionné les 8 meilleures solutions.

Comment se faire financer sa start-up ?

Voici les différentes solutions à envisager :

  • Auto-financement

  • Crowdfunding

  • Business angels et fonds d'investissement

  • Prêts bancaires

  • Subventions et aides publiques

  • Prêts d'honneur

  • Plateformes de crowdequity

  • Crowdlending

  • Affacturage

Les 3 meilleures sources de financement pour une start-up

Chaque start-up est unique, mais certaines méthodes de financement sortent du lot. Voici les trois options les plus prometteuses selon Hero : 

  • Crowdfunding

Présentez votre idée sur une plateforme et obtenez des financements de la part du grand public. Non seulement cela permet de récolter des fonds, mais aussi de tester l'intérêt du marché pour votre offre.

  • Affacturage

C'est un moyen de financer sa trésorerie en vendant ses factures clients à un tiers. 

En choisissant l'affacturage avec Hero, vous pouvez obtenir des liquidités rapidement, évitant ainsi les délais de paiement prolongés des clients. Vous choisissez quelles factures nous déléguer, et on s’occupe du reste !

Demander un devis personnalisé
  • Revenue based financing

Il s'agit d'un prêt où les remboursements sont basés sur les revenus mensuels de l'entreprise. C'est une solution flexible qui s'adapte à la croissance de votre start-up. 

Pour en savoir plus, discutez avec nos experts en financement chez Hero.

1ʳᵉ étape : financer sa start-up en construisant ses fonds propres

Le plus rapide : s’auto-financer avec ses fonds personnels

L'auto-financement, consiste à lancer sa start-up avec ses propres économies. Une autre source de financement similaire est le "love money", où l'argent est prêté ou donné par des proches.

Cette forme de financement dépend directement des revenus et de la croissance de l'entreprise. 82% des start-ups sont financées par l'épargne personnelle du fondateur. Par exemple, Michael Dell a démarré Dell Computers avec seulement 1 000 $ d’économies.

Idéal pour :

  • Les entreprises en phase d'amorçage à faible coût initial, notamment les services ou l’e-commerce (faible investissement de départ)

Tips :

  • Ayez une bonne gestion des flux de trésorerie et du BFR.

AvantagesInconvénients
Contrôle total de l'entreprise Risque de perte de capital personnel
Pas de dilution de participationCapacité de financement limitée

Participer à des concours

En France, plus de 300 concours de start-ups sont organisés chaque année avec des récompenses le plus souvent entre 1 000 et 10 000 €.

Par exemple, e Concours i-Lab, soutenu par Bpifrance, récompense l'innovation technologique et offre une subvention pour aider les start-ups à passer de l'idée à la création d'entreprise.

Idéal pour :

  • Les start-ups innovantes à fort potentiel de croissance.

Tips :

  • Préparez un pitch solide et utilisez votre réseau pour obtenir des recommandations.

AvantagesInconvénients
Financement non dilutif Processus très compétitif
Visibilité et reconnaissanceTemps et ressources pour la préparation

S’aider des subventions et des aides publiques

Ces aides peuvent prendre la forme de subventions directes, de crédits d'impôt ou de garanties de prêt

En France, le Crédit d'Impôt Recherche (CIR) est un dispositif populaire qui permet aux entreprises de réduire leurs impôts en fonction de leurs dépenses en R&D. Les montants peuvent varier, mais le CIR peut couvrir jusqu'à 30 % des dépenses éligibles.

Idéal pour :

  • Entreprises innovantes axées sur la R&D et les projets écologiques.

Tips :

  • Renseignez-vous sur les critères et entourez-vous d'experts pour la demande.

AvantagesInconvénients
Financement non remboursable Processus complexe
Pas d'intérêtConditions spécifiques à respecter

Quelles subventions sont spécifiquement dédiées aux start-ups ?

Plusieurs dispositifs sont dédiés aux start-ups en France pour soutenir leur croissance et innovation :

  • Statut JEI (Jeune Entreprise Innovante) offre des avantages fiscaux et sociaux.

  • Bpifrance propose diverses aides financières et accompagnements.

Solliciter un prêt d’honneur lorsque l’on n'a pas accès à des fonds propres

Le prêt d'honneur est un prêt personnel, sans intérêt ni garantie, accordé au porteur de projet en raison de sa motivation et de la qualité de son projet. Ces prêts, souvent offerts par des réseaux d'accompagnement comme Réseau Entreprendre ou Initiative France, peuvent aller de 2 000 € à 50 000 €.

Idéal pour :

Entrepreneurs sans accès à des fonds propres, mais avec un projet solide.

Tips :

Misez sur un business plan solide et une présentation claire de votre vision.

AvantagesInconvénients
Sans intérêt ni garantie Montants généralement modestes
Validations externes du projet Peut nécessiter un cofinancement

Financer sa croissance en ouvrant son capital

Faire appel à des business angels (BA) ou des fonds d’investissement ?

La différence majeure entre ces deux sources réside dans le montant de l'investissement et le niveau d'implication.

Les Business Angels sont souvent des individus fortunés prêts à investir une partie de leur capital dans des start-ups prometteuses, généralement pour des montants inférieurs à 200 000 €.

Les fonds d'investissement, quant à eux, disposent de sommes beaucoup plus importantes.

Idéal pour :

  • Business Angels : les start-ups cherchant à lever moins de 200K €.

  • Fonds d'investissement : les start-ups et scale-ups cherchant d'importants capitaux.

Il existe beaucoup de subtilités entre le financement par un business angel ou par un fond. Voici quelques questions que vous pouvez vous poser :

Comment évaluer la valeur d'une start-up ?

L'évaluation financière d'une start-up prend en compte les actifs, la traction sur le marché et le potentiel de croissance, entre autres. Voici quelques méthodes de valorisation :

  • Comparables de marché 

Comparer la start-up avec d'autres entreprises similaires. 

Si une start-up similaire a été valorisée à 10 millions d'euros et génère 2 millions d'euros de revenus, la vôtre, avec 1 million d'euros de revenus, pourrait être valorisée à 5 millions d'euros.

  • Flux de trésorerie actualisés

Estimer les flux de trésorerie futurs et les actualiser à leur valeur actuelle. Exemple : Vous prévoyez de faire 1 million d’euros de résultat par an durant les 5 prochaines années, et le taux d’actualisation est de 0 %. Votre entreprise sera valorisée 5 millions d'euros.

  • Valeur des actifs

Évaluer les actifs tangibles et intangibles de l'entreprise.

Quel pourcentage pour un business angel ?

En général, lors d'un tour de table, un business angel s'attend à obtenir entre 10 et 20% du capital de la start-up, cumulé avec d'autres investisseurs.

Faire appel aux plateformes de crowdequity

Le crowdequity permet aux start-ups d'accéder à un large éventail d'investisseurs. Au lieu de prêter de l'argent, ces investisseurs achètent une part de l'entreprise.

Les plateformes de crowdequity offrent une opportunité pour les start-ups de lever des fonds, souvent entre quelques centaines de milliers à quelques millions d'euros.

Idéal pour :

  • Les start-ups voulant diversifier leurs sources de financement et n’ayant pas de réseau de business angels.

Tips :

  • Choisir la bonne plateforme selon votre secteur.

  • Avoir un business plan solide.

AvantagesInconvénients
Large éventail d'investisseurs Dilution de la participation
Flexibilité financière Manque de confidentialité

Financer la croissance de sa start-up en ayant recours au levier de la dette

Faire une demande de crédit bancaire classique pour sa start-up

Les banques peuvent prêter de l'argent aux start-ups en se basant sur leur solvabilité, leur business plan et les garanties offertes. Ces prêts ont un taux d'intérêt fixe ou variable.

Idéal pour :

  • Les start-ups avec un historique solide (plus de 3 ans d’exercice) et nécessitant un financement à moyen terme (de 3 à 10 ans).

Tips :

  • Préparez un business plan solide et fournissez toutes les garanties nécessaires.

    AvantagesInconvénients
    Taux d'intérêt souvent bas Nécessité de garanties et cautions
    Flexibilité de remboursementRisque d'endettement excessif

Quelle banque finance les start-ups ?

Certaines banques comme BNP Paribas, Société Générale, ou encore la Banque Populaire sont réputées pour leur soutien aux start-ups.

Financer sa start-up avec le crowdlending

Contrairement au crowdequity, le crowdlending consiste à emprunter de l'argent à un groupe d'investisseurs. Les retours se font sous forme de remboursements périodiques avec intérêt.

Idéal pour :

  • Les start-ups voulant éviter la dilution de capital.

Tips :

  • Choisir une plateforme adaptée à votre besoin et votre industrie.

  • Être transparent sur l'utilisation des fonds.

AvantagesInconvénients
Pas de dilution de capital Taux d'intérêt parfois élevés
Accès rapide aux fonds Obligation de remboursement

Contracter un prêt en revenue based financing

Également appelé “royalty based financing”, ce type de prêt consiste à rembourser le capital avec des échéances variables, en fonction du chiffre d'affaires de l’exercice.

Idéal pour :

  • Les modèles SaaS et e-commerce

Tips :

  • Choisissez le modèle de remboursement qui vous convient le plus : 

    1. Montant total des remboursements fixe et durée variable

    2. Montant total des remboursements variable et durée fixe

    AvantagesInconvénients
    Très flexible Coût de financement élevé
    Plus facile d’accès que les banques traditionnellesBeaucoup plus cher qu’une banque si votre chiffre d’affaires se développe

Comment la BPI aide les start-ups à se financer ?

BPI France (Banque Publique d'Investissement) propose une variété de produits financiers, tant en equity qu'en dette, pour soutenir la croissance des start-ups à divers stades de leur développement. Ces offres vont de prêts avantageux à des interventions en capital.

Les sources de financement les plus innovantes pour les start-ups

Outre les méthodes traditionnelles, diverses solutions innovantes existent :

  • Crédit-bail : Permet aux entreprises de louer du matériel.

  • Leasing : Une option de location avec une option d'achat à la fin.

  • Carte de crédit pro différée : comme une AMEX, qui offre des délais de paiement étendus.

  • Affacturage : Une façon pour les entreprises de financer leurs factures en attente via des tiers, comme le propose Hero avec son offre “accelerated payout”.

Quels sont les besoins de financement de votre start-up ?

Chaque start-up possède ses besoins spécifiques :

  • Trésorerie pour le fonctionnement courant

  • Expansion du marché

  • Recherche et développement

  • Recrutement de talents

Identifiez votre besoin principal. Si c'est un financement de trésorerie inférieur à 3 mois de chiffre d’affaires, l’affacturage est idéal. Pour des investissements plus importants, comme 1 000 000 €, tournez-vous vers des fonds d'investissement ou des business angels.

Choisir le bon mode de financement est une étape cruciale pour la pérennité et le succès d'une start-up. Il est essentiel de prendre le temps d'évaluer ses besoins, d'explorer les différentes options disponibles, et de sélectionner la solution la plus adaptée pour le financement start-up.

Questions fréquentes

Qui investit dans les start-up ?

Les principaux investisseurs sont la BPI, les capital-risqueurs (VC), les business angels (BA) et les particuliers via le crowdfunding.

Quand vendre sa start-up ?

Vendez votre start-up lorsque vous avez maximisé sa valorisation par rapport à votre capacité de développement. Par exemple, si vous avez exploité tout le potentiel du marché local et que vous n'avez pas les ressources pour une expansion internationale.

Pourquoi les start-up échouent ?

La raison numéro 1 est le cash burn (plus de trésorerie). Pour gérer efficacement votre trésorerie et éviter ce piège, vous pouvez utiliser des services comme l'affacturage, proposé aux start-ups par Hero pour sécuriser leurs flux financiers.

Qu'est-ce qu'un BSA Ratchet ?

Un BSA Ratchet est un mécanisme de protection pour les investisseurs, permettant d'ajuster leur participation en cas de nouvelles levées de fonds à une valorisation inférieure.

Comment calculer la valeur d'un BSA ?

La valeur d'un BSA (bon de souscription d’actions) est généralement basée sur la différence entre le prix d'exercice du BSA et la valeur actuelle de l'action, ajustée par la probabilité d'exercice.

Qu'est-ce qu'une clause de liquidité ?

Une clause de liquidité est un mécanisme permettant aux investisseurs de monétiser leur participation dans certaines situations, comme une vente ou une introduction en bourse.

D'autres articles sur le même sujet :

Écrit par

Valentin Orru

Head of growth

14/06/2024